Cap sur Marseille pour le golf de la semaine de la FFGolf

Interviewé par la FFGolf pour la rubrique « Golf de la semaine », Daniel Scaravonati, directeur du Golf Bastide de la Salette nous livre quelques secrets de l’unique golf 18 trous de la seconde ville de France. Un parcours d’exception de la collection Resonance.

 » Le Golf Bastide de la Salette est situé dans le 11e arrondissement de Marseille, sur les hauteurs du quartier de La Valentine, à une quinzaine de minutes du Vieux-Port et du centre ville. C’est un parcours 18 trous, un PAR 72 qui fait 5361m des repères blancs. C’est un parcours assez vallonné et technique.
C’est dans les vallons des collines de Marcel Pagnol, un parcours de cible qu’il faut appréhender avec modestie. Les difficultés sur ce parcours se situent au niveau du départ et des attaques de green : bien placer sa balle sur el premier coup pour se laisser une chance de pouvoir attaquer les greens sur les pars  4 dans les meilleures conditions, et sur les pars 5 de pouvoir placer un deuxième coup au bon endroit. Ce sont des coups que nous n’avons pas forcément l’occasion de jouer, des fers3, des fers 4 ou des hybrides, sur certains autres parcours.
Le décor du Golf Bastide de la Salette, c’est un environnement méditerranéen, avec une garrigue provençale naturelle, que nous laissons justement se développer le plus possible, dans el cadre de nos actions envers la biodiversité.
Le trou signature est devenu le trou numéro 11, où les départs sont situés face à la mer, avec la visibilité des quartiers Sud de Marseille, le stade vélodrome et en fond à l’horizon sur la mer, le phare de Planier. Un petit Par 4, qui est assez étroit à la tombée de balle et assez challenging à jouer.

La meilleures raison de venir jouer au Golf Bastide de la Salette, est de trouver un parcours inédit. C’est un vrai dépaysement, aux portes de Marseille. Il fait venir voir la Salette, ça vaut le coup d’œil et le parcours mérite d’être joué une fois au moins pour se challenger, pour avoir envie de revenir et mieux jouer. Mais en tout cas, la ballade est magnifique. »

Daniel Scaravonati – directeur du Golf Bastide de la Salette